PÉGASE

societevolatile, 2020
animal, film, installation, performance, solaire

Âne solaire

Harnaché, l’âne est équipé d’un dispositif qui converti l’énergie solaire en électricité. Il broute, voyage de site en site, se charge en électricité. Une fois les batteries pleines, l’animal avec son kit et sa prise femelle, peut servir quiconque : recharger un téléphone portable, une batterie de voiture, alimenter une radio, une lampe, un sèche-cheveux. Reprenant la symbolique du porteur d’eau, ce Pégase est un animal de service. Ambigu, incongru, écologique et qui sait, visionnaire, il oscille entre progrès et décadence. Non sans humour, Pégase pèse sur le mythe solaire avec sa parure profane. Ce Pégase – assurément insolite – poserait-il la question de l’hyper modernité, de la fin des énergies fossiles, de la locomotion lente ? En cette période de crise et de croissance molle, Pégase porte ses ailes, aujourd’hui il livre du courant.

Production

Projet : Arnaud Verley & Philémon Vanorlé.
Film : Images Arnaud Verley, Philémon Vanorlé.
Montage image Bruno Nazarko
Avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France, de artconnexion Lille.
Collection du FRAC Grand-large Hauts-de-France

EXPOSITION

Exposition Écho, Colysée de Lambersart, 2017

FILM