CALENDULA

Philémon Vanorlé, 2022
documentaire, film, fleurs, installation, performance

Installation

La Maison de l’enfance et de la famille Métropole Roubaix accueille des adolescents en situation d’urgence. Les éducateurs passent commande à un artiste dans le cadre du dispositif – Les nouveaux commanditaires. C’est là que j’interviens.
Le cahier des charges inclus plusieurs contraintes : la mobilité en ville et le jardinage.
En réponse à cette commande, je crée un outil horticole tout terrain à destination des ados : un véhicule-serre dédié à la culture des soucis, les fleurs calendula officinalis.
Le véhicule est équipé d’une pompe par aspiration des eaux douces (canal, fontaine) pour l’arrosage des fleurs.
Après une phase d’expérimentation avec les ados, l’installation itinérante Cataplasme devient l’accessoire majeur d’un film, tourné avec des adolescentes volontaires. Le film s’intitule Calendula.

Conception / construction : collaboration avec Arnaud Verley

Film

Synopsis du docu-fiction :
Deux jeunes filles fuguent d’un foyer de l’Aide Sociale à l’Enfance emportant avec elles leurs soucis. Clara et Sarah sont sœurs jumelles. Elles ont treize ans et se situent à la charnière entre l’enfance et l’adolescence. Elles poussent inlassablement devant elles un véhicule-serre, tour à tour fardeau et ressource. Chemin-faisant, elles prennent soin de leurs fleurs, souvent aussi brutalement que d’elles mêmes.
CALENDULA est Road-trip pédestre qui traverse les Flandres en été. Les ados se déplacent sur les chemins de halage, sentiers, routes et villes. elles font escales, mangent, squatent, dorment, chantent, parlent. Au fur et à mesure du voyage, elles essaiment leurs soucis dans le paysage. Leur marche insensée se voit bousculer par une rencontre – Whisky – un chien abandonné qu’elles adoptent le temps de le ramener dans son foyer. Leur errance trouve un but. À la fin du film, elles se séparent avec regrets de Whisky mais repartent plus vaillantes vers la mer. Le film est ponctué d’instants chantés qui donnent des clés imagées à leur histoire personnelle.

Production

Commanditaires : collectif d’habitants-jardiniers « Le jardin dans les étoiles » et La Maison de l’enfance et de la famille de Roubaix.

Médiateur et producteur de la commande Les nouveaux commanditaires : artconnexion (Lille), Fondation de France.

Co-producteur du film : Paraiso film (Paris)

Production : Fondation de France, MEL, La Condition Publique, Pictanovo, Drac Hauts-de-France, Le Fresnoy, studio national des arts contemporains

Actu : L’échappée

societevolatile, 2020

Performance – spectacle

En savoir plus sur le projet

11/23 > Le Vivat – scène conventionné de Armentières, le 25 novembre 2023 > ici
12/23 > Le Théâtre du Rond point paris – du 12 au 24 décembre 2023 > ici

01/24 > Le Salmanazar – Epernay du 31 janvier au 1er février > ici
03/24 > – Le Phénix scène nationale de Valenciennes, le 13, 14 et 15 mars > ici

Basse-cour

Philémon Vanorlé, 2019
blog, édition, photographie

PHOTOGRAPHIES

« L’œil affuté, sensible au comique de situation, aux détails anodins, Philémon Vanorlé dresse une chronique décalée de la réalité, sous la forme de cartes postales canonisées. En misant sur l’idiotie, dans ce qu’elle a de simple et de singulier, l’artiste pose un trait d’esprit sur son expérience du présent. Au gré de ses marches, arpentant la ville comme un étranger réceptif à l’incongruité des situations, il dresse le portrait d’une époque sans jamais céder au discours d’autorité. Sorte d’encyclopédie temporaire estampillée du sot de la Société Volatile, son activité s’apparente à une forme intuitive de réadaptation à un monde occulté, parfois insignifiant, souvent inédit ».
Marion Zilio, « Réel revendiqué, réel révélé », 2017

BLOG

ÉDITION

Portfolio Basse-cour, Éditions PATHS. Lille 2017
Graphisme atelier Wunderbar.
Édition 36 pages, couverture dépliable, 8 pages.
Ouverte 960 x 330 1 couleur R°V° sur carton verso  gris 300 g.
Livret 32 pages quadri R°V° sur couché mat 150 g heaven 42.
Format 240×330 ouvert 480×330.
Finition rainage et pliage 2 plis. 400 ex.

EXPOSITION

Photographie argentique.
Photo 10,5X15cm, tirage lambda sur papier satiné.
Encadrement 60X40cm, chêne clair, bois brut.
Passe-partout biseauté avec tampon de la Société Volatile.
Vitre anti-reflets, anti-UV.
10 ex. + 1 ex d’artiste.

BANANALAB

societevolatile, 2018
aquatique, film, installation, performance, voyage

Voyage en canoë sur les rivières du Nord

BANANALAB est une bouée banane surmontée d’une plate-forme.
BANANALAB est une embarcation multi-usage sujette à expériences aquatiques et artistiques.
BANANALAB se déplace au moyen de deux artistes palmés, la poussant ou la tractant sur l’eau.
BANANALAB emprunte à l’archéologie et au plaisir nautique.
BANANALAB partage le titre et le parcours de Robert Louis Stevenson, An Inland Voyage (1878)*
BANANALAB sonde les eaux et leurs histoires sociales.
BANANALAB est un lieu, un projet, un véhicule, un film, une œuvre flottante.
BANANALAB – An Inland Voyage, est un film réalisé en collaboration avec l’artiste Armin Zoghi.

*Traduit en français Voyage en canoë sur les rivières du Nord (1878), la publication est le carnet de bord Robert Louis Stevenson. Parti de Anvers en canoë, l’écrivain voyageur emprunte notamment la Sambre, traverse Maubeuge et découvre ses rives.

Production

Projet : Philémon Vanorlé, Arnaud Verley, 2018
Film : Armin Zoghi
Production : Idem + art, résidence à Maubeuge
Soutiens : La condition publique, festival Pile au RDV
Performance à la batterie : Fred L’Homme

FILM

Erratum

Philémon Vanorlé, 2018
installation, objet

Collection

Entre erreurs et corrections les œuvres Erratum intègrent le déplacement et le détournement. Une recherche sur l’objet qui allie la fausse-bonne-idée et le trait d’esprit. Les Erratum tentent d’ailleurs de survivre à leur époque dans leur costume incongru, opposant à leur inutilité une compensation poétique.

Production

Initiées en Pologne en 2014, les Erratum accompagnent mes résidences et expositions. Ils s’agit d’une collection toujours à l’œuvre.
Soutien : La malterie (Lille, France), Centre d’art BWA (Wrocław, Pologne).

Multiples – éditions

Philémon Vanorlé, 2017
action, édition, multiple

Rougir

Poèmes à maçonner :
ROUGIR / À / TRAVAILLER
TRAVAILLER / À / ROUGIR
TRAVAILLER / À / TRAVAILLER
Briqueterie Chimot, Valenciennes, dans le cadre du dispositif CLEA avec Valenciennes Métropole, 2021

VOLEZ

VOLEZ
Police : Light
Typographie : Avenir
Ville : Caen
Date : Décembre 2017

Exposition Vexillophile à l’initiative de Alexis Debeuf, de septembre 2017 à juin 2018, tous les mois, un drapeau campe un mat dans le centre ville de Caen.

Monumentu

Jeu de société réalisé sur la base de ma collection photographique « monumentu »
Jeu réalisé avec Marc Bour
Commande de l’IPP – institut pour la photographie de Lille, 2022 – 2024

Basse-cour

Portfolio Basse-cour, Éditions PATHS. Lille 2017
Graphisme atelier Wunderbar.
Édition 36 pages, couverture dépliable, 8 pages.
Ouverte 960 x 330 1 couleur R°V° sur carton verso  gris 300 g.
Livret 32 pages quadri R°V° sur couché mat 150 g heaven 42.
Format 240×330 ouvert 480×330.
Finition rainage et pliage 2 plis. 400 ex.

Baraka

societevolatile, 2015
aquatique, film, performance, sculpture

Projet > Arnaud Verley & Philémon Vanorlé.
Film > Rémi Laurichesse

Film Société Volatile /Rémi Laurichesse. Production Galerie HO. Marseille

Le terme arabe « baraka » signifie « bénédiction », « faveur du ciel ». Dans le langage courant, il signifie la chance. Baraka est ici une énigme, un tronc, un leurre, un objet aquatique non identifié, une embarcation de fortune, une sculpture flottante, une monture ludique. Bouteille à la mer pour naufragé – volontaire ou non – baraka est à la merci des courants, le confort y est frugal, la destination et la durée du voyage sont inconnus.


Vue d’exposition Galerie HO, Marseille, France (FR)

DIGITOOL

societevolatile, 2013
enseigne, installation

Projet > Arnaud Verley & Philémon Vanorlé.

Piloté par 70 interrupteurs et 2 km de fils électriques, le DIGITOOL est une enseigne lumineuse bavarde mais très limitée.
Interactive, manuelle et non numérique, elle est en quête de bons mots.

Led by 70 switches and 2 kilometer of electric wires, the Digitool installation is a talkative but very limited neon sign.
Interactive, manual, and not digital, Digitool is an invitation for fine words.


Occurences

2015 _ Fluides, église du Mont Carmel, cur. BPS 22 / D. Duvivier. Thuin (BE)
2014 _ Gare St-Sauveur Lille 3000 / la malterie, cur. Orbie, Herlemont (FR)
2013 _ Moal 1, Fructose, cur. KOAN, Dunkerque (FR)

® Photo « ERROR » Xavier Depaix

Waiting for the big big one

Philémon Vanorlé, 2012
installation, sculpture


© photo P-Y Brest

“ Et moi, je vais amener sur la terre le Déluge – les eaux – pour détruire toute chair animée d’un souffle de vie sous les cieux; tout ce qui habite la terre périra” (Genèse, chapitre 7).

Fortuna / Reliquias

societevolatile, 2012
film, installation, sculpture

Installation et film > Arnaud Verley & Philémon Vanorlé.

Vidéo en boucle, extrait

Fortuna

Vue d’exposition

Exposition Achemar, Lille 3000 / la malterie. Lille (FR) 2014

Projection in situ, exposition Over Time, BWA, Worclaw (PL) 2016

Reliquias

Installation

Ballons sur crochets métalliques rouillés

22 ballons de football repêchés à Rome, dans les eaux du Tibre.

The video presents soccer balls and detritus imprisoned in the water flows of the Tiber in Roma. We like this analogy with the story of Romulus and Remus, founder of the city, who’ve been fished out from this water. The title of the video, Fortuna, refers to the antic goddess of luck. The installation Reliquias, presents a serie of this soccer balls spent and sculpted by this mythical river, exhibited here as trophies or vanities.


Occurrences

2016 _ Canicule, Musée des Beaux-arts de Caen (FR)
2016 _ Canicule, Tréa Gallerie, Mons (BE)
2016 _ Over Time, BWA, Worclaw (PL)
2014 _ Achemar, Lille 3000 / la malterie. Lille (FR)
2013 _ Talent prize, MACRO, Musée d’art contemporain de Rome (FR)
2012 _ Format à l’italienne, Espace le Carré, Lille (FR)